fbpx
[VIDÉO] La Formation professionnelle et ses obligations

[VIDÉO] La Formation professionnelle et ses obligations

Nous avons coupé la vidéo en 7 séquences, qui correspondent aux différents thèmes abordés.

Séquence 1
Accès à la formation pour quels salaries et quelles entreprises.

40% des entreprises sont réticentes à former. On note des réticences d’organisation. Le projet de loi 2018 sur la formation professionnelle prévoit la redéfinition de l’action de formation. Les salariés manquent d’informations et le financement pour les entreprises est opaques pour les tpe/pme alors que les salariés ont bien des projets de formation.
Qu’en pensent nos experts ? Retrouvez l’intégralité sur la vidéo.

Séquence 2
Évolution de l’individualisation de la formation : du DIF au CPF.

Le DIF a mis 10 ans a arrivé à maturité et il a été remplacé par le CPF qui n’a pas rempli ses objectifs. Les collaborateurs n’ont pas été assez informés et nous sommes face à un problème d’acculturation. Au niveau national 576000 salariés ont bénéficié d’un CPF et en bretagne ce sont 25400 à Avril 2018 pour une moyenne d’heures de 115 heures. Au 31/12/2018 le CIF n’existera plus au profit du CPF de transition. Au delà des dispositifs ce sont d’abord les personnes qui auront envie d’aller en formation. Ce CPF de transition permettra aussi aux personnes les plus qualifiées de pouvoir engager d’autres projets qui n’étaient pas permis avec CIF.

Qu’en pensent nos experts ? Retrouvez l’intégralité sur la vidéo.

Séquence 3 
Économie de la compétence : Rôles des PME OPCA et Impact sur les métiers

La digitalisation est très peu anticipée dans le secteur du BTP, cela nécessite des moyens financiers conséquents. Dans l’industrie, les entreprises sont déjà engagées même chez les plus petites. Les Opérateurs de compétences ne changeront pas la nature du travail des OPCA. Ce sont déjà des rôles qui leurs sont attribués. L’acteur primordial de la digitalisation est le RH, le DRH attend de cette évolution un accroissement de la performance plus que de l’innovation.

Séquence 4
Modification des modalités de départ en formation, vers recul du taux de départ en formation ?

Les formations hors temps de travail sont déjà en place, il y a aussi de plus en plus de formation à distance. Cependant est ce que les organismes seront obligés de proposer des formations le dimanche ? Comment les employeurs vont motiver les salariés à se former hors temps de travail ? Ce sont des vraies questions. Sur le plan de formation (demain plan de développement des compétences) le projet prévoit un accord du salarié pour la formation hors temps de travail avec un maximum de 30h/an. Nous sortons aussi de la complexité des catégories du plan de formation. les formations hors temps de travail se feront si le salarié est moteur et acteur de sa formation. Dans le BTP nous avons déjà un retard à ce niveau. Il faudra du temps pour partager les projets personnels avec ceux des employeurs. La réforme touche ici à un profond changement espérons que certaines CSP ne soient pas trop pénalisées. Qu’en pense nos experts ? Retrouvez l’intégralité sur la vidéo.

Séquence 5
Collecte et redistribution des contributions, à quoi pouvons-nous nous attendre ?

Les OPCA sont sous la menace de 20 OPCA la loi prévoit 10 Opérateurs de compétences. Les OPCA vont se transformer. Pour le BTP l’OPCA ne gérait pas la collecte. Cependant les collectes volontaires et conventionnelles seront toujours gérées par l’OPCA. Cela ne simplifie pas les choses. Le métier des OPCA est avant tout d’accompagner les entreprises au retour sur investissement. La baisse des taux est un trompe l’œil. Effectivement en parallèle le projet prévoit des suppressions de crédits d’impôts de changement d’assiette . La simplification remarquable est sur la contribution unique sur la formation professionnelle et l’apprentissage. France Compétences aura la main sur les fonds collectés c’est eux ensuite qui vont redistribuer les fonds aux Opérateurs de Compétences. Mais selon quels critères ?

Séquence 6
Entretiens Professionnels/Etat des Lieux : 2020 1ère échéance

Il est difficile d’avoir une vision sur la mise en place des entretiens dans les TPE PME. Les entreprises intermédiaires ont formées les managers à cette formalité et certaines entreprises ne se sentent pas concernées par ce sujet car les amendes sont prévues pour les entreprises de +50 salariés. Même dans les grands groupes, la succession des réformes liées aux entretiens ont pour conséquences des confusions pour les salariés comme pour les entreprises.

Nous mettons en place un modèle d’entretien professionnel. N’hésitez pas à nous le demander via cette page : https://bit.ly/2q9qwKD

Séquence 7
Impacts du projet de loi sur les organismes de formation

Le décret Qualité a été une révolution. Le Datadock est une bonne chose, il y avait beaucoup trop d’organismes de formation. Ceux qui ne sont pas capables de prouver qu’ils ont des programmes, des conventions et des objectifs ne sont pas des organismes. Ce dernier va vraisemblablement disparaitre à l’avenir au profit d’engagements des organismes vers les certifications. Il reste des inquiétudes concernant les types de certification qui seront imposées par les projets de loi à venir. N’oublions pas qu’un organisme non référencé à ce jour ne peut pas être financé par les OPCA. Le Datadock est une aide pour les TPE / PME afin de trouver des organismes mais il ne faut pas confondre qualité des organismes avec la qualité de l’action de formation.

Conclusion de cette Table Ronde

Que devons-nous retenir du projet de loi ? L’état reprend la main sur le système de la formation professionnelle via France Compétences Les moyens financiers sont concentrés sur les demandeurs d’emplois et les jeunes au détriment des entreprises avec une solidarité des grandes entreprises vers les petites L’individualisation de la formation est renforcée ainsi que le rôle des branches avec un appui des OPCA dans le développement de la GPEC L’obligation de former n’est plus une obligation financière (formation interne en situation de travail prise en compte) Planning Présentation Projet à l’assemblée le 27/04 Fin 2018 : Création de France Compétences 2019: Monétisation du CPF et une nouvelle plateforme mobile 2020 : Opérateurs de compétences opérationnels

Vendredi 13 avril, Former Ses Salariés organisait une table ronde sur la formation professionnelle à l’Espace du Pré Botté de Ouest-France à Rennes.

Six intervenants ont animé cet événement pour répondre aux interrogations des RH sur les obligations de la formation professionnelle. L’objectif de cette animation était d’apporter des éclaircissements sur la nouvelle loi Penicaud et de permettre aux entreprises de poser leurs questions.

Besoin d’une formation pour vos salariés ?
Testez notre plateforme B2B gratuite pour les entreprises – formersessalaries.com

– Pas de catalogue : les formations inter ou intra proposées sont sur-mesure
– Recevez par email 3 propositions de formations minimum en 5 jours
– Comparez les formations finançables OPCA
– Utilisez notre service en totale confidentialité, vos coordonnées ne sont pas communiquées

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu